Journée au Prisme pour les élèves des options Art danse de Rambouillet et de Vauréal

Dans le cadre de notre partenariat avec Le Prisme, nos élèves de première et terminale option Art danse passeront toute la journée du mardi 15 janvier au Prisme avec les élèves de l’option Art danse de Vauréal.

Durant cette journée, ils participeront à des ateliers, assisteront à une conférence et un spectacle. Ce sera aussi l’occasion pour les élèves de partager leur expérience avec les lycéens de Vauréal.

- Au programme de cette journée dense et danse :

  • 10h/13h : atelier autour de l’œuvre Le Sacre du printemps de Vaslav Nijinsky avec Dominique Brun ;
  • 13h/14h : pause déjeuner dans l’espace catering ;
  • 14h/17h : suite de l’atelier avec Dominique Brun ;
  • 17h/19h : temps libre / repas ;
  • 19h/20h : conférence : « L’école du spectateur » par Sonia Schoonejans ;
  • 20h30 : spectacle Cédric Andrieux par Jérôme Bel.

Nos élèves de Terminale ont déjà eu l’occasion de travailler sur la thématique du Sacre du printemps avec Dominique Brun l’année dernière.

C’est une chance pour eux puisque la chorégraphe travaille actuellement à la pièce Sacre#197 en se basant notamment sur des croquis d’époque de Valentine Gross-Hugo (voir ci-dessous), pour tenter de reconstruire la chorégraphie de Nijinski.

Les élèves iront voir Sacre#197 au Prisme jeudi 23 mai 2013.

Les ateliers avec Dominique Brun seront l’occasion pour les élèves de Rambouillet et de Vauréal d’enrichir leurs connaissances sur Le Sacre du printemps (œuvre au cœur du programme de l’option de spécialité Art danse cette année) mais aussi de questionner la démarche de cette chorégraphe et l’apport des grandes œuvres de l’histoire de la danse dans les pièces contemporaines.

Le soir, les élèves assisteront à la pièce Cédric Andrieux du chorégraphe Jérôme Bel | Extrait vidéo

Jérôme Bel a été élève au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers.

Entre 1985 à 1991, il a dansé pour plusieurs chorégraphes (Angelin Preljocaj, Régis Obadia, Daniel Larrieu, Caterina Sagna).

Jérôme Bel travaille ensuite avec Frédéric Seguette durant une dizaine d’années. Il créé des œuvres apparentées au mouvement de la non-danse dont il devient l’un des chefs de file. Il interroge la danse contemporaine en allant parfois à l’encontre de l’attente du public et en l’invitant à poser un autre regard sur l’espace de la représentation chorégraphique. Il remet en cause les codes de la représentation et de la virtuosité technique.

Le chorégraphe est aussi connu pour la mise en scène du nu et de la trivialité des corps.

Les films de ses spectacles sont présentés lors de biennales d’art contemporain et dans des musées de renommée internationale (Centre Georges-Pompidou à Paris et à Metz, Hayward Gallery et Tate Modern à Londres, MoMA à New York).

- C’est l’occasion pour les élèves de découvrir le travail d’un artiste d’avant-garde proposant une nouvelle conception de la danse et du spectacle en général.

Cédric Andrieux est le nom de la pièce (un solo datant de 2009), mais aussi le nom de l’interprète. Dans cette pièce, le chorégraphe Jérôme Bel porte son attention sur le parcours de cet interprète : présentation de l’œuvre

Tout d’abord son apprentissage de danseur contemporain à Brest, puis au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, ensuite en tant qu’interprète de Merce Cunningham à New York puis du Ballet de l’Opéra de Lyon.

Dans cette pièce, les élèves pourront reconnaître des extraits de pièces de Trisha Brown (Newark), Merce Cunningham (Biped, Suite for 5), Philippe Tréhet (Nuit fragile), Jérôme Bel (The show must go on).

Cédric Andrieux s’inscrit dans une série de pièces initiée en 2004 avec le solo pour la danseuse du corps de ballet de l’Opéra de Paris, Véronique Doisneau. Le solo est intitulé Véronique Doisneau : extrait vidéo

En 2005, c‘est Isabel Torres, ballerine du Teatro Municipal de Rio de Janeiro et Pichet Klunchun and myself, duo conçu avec le chorégraphe et danseur de Khôn (danse royale thaïlandaise) Pichet Klunchun.

Toutes ces pièces mettent l’accent sur l’expérience et le savoir de grands interprètes dans des domaines très différents : ballet classique, danse classique Thaï, et modern dance américaine.

- Les élèves auront la chance de travailler le lendemain (mercredi 16 janvier) avec Cédric Andrieux en atelier au lycée : ils aborderont le travail de Merce Cunningham, et parleront aussi de l’approche du chorégraphe Jérôme Bel.

Répondre à cet article

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 

Explorer