Cycle d’interventions sur les ballets russes pour les élèves de l’option Art danse

Les Ballets russes sont une célèbre compagnie de ballet créée en 1907 par Serge de Diaghilev. En 1909, la compagnie entame une tournée internationale, passant notamment par Paris pour la première fois. Le talent de Diaghilev, les choix musicaux et chorégraphiques, le travail des costumes et des décors (Cocteau, Bakst, Benois et Picasso), donnèrent à la compagnie une dimension avant-gardiste et en firent une des compagnies de ballet les plus influentes du XXe siècle.

Nijinski, danseur étoile puis chorégraphe de la compagnie fut à l’origine de deux célèbres œuvres qui firent scandale : L’après-midi d’un faune et Le Sacre du printemps. Ces deux chorégraphies novatrices ne furent pas comprises par le public, ni par certains compositeurs ou danseurs.

Ce sont ces deux pièces, au programme de l’option Art danse, que nous allons étudier, sous l’angle de la pratique et de la culture chorégraphique.

Programme des interventions :

  • 20 mars : atelier de pratique avec Agnès Bretel autour de l’œuvre Le Sacre du Printemps de Nijinski.
  • 23 mars : conférence sur Le Sacre du Printemps par la danseuse et chorégraphe Dominique Brun.
  • 27 mars : atelier de pratique autour de l’œuvre L’après-midi d’un faune de Nijinski avec Dominique Brun.
  • 3 avril : conférence de Sonia Schoonjeans sur les Ballets russes au Prisme.
  • 3 avril : spectacle Le Sacre du Printemps, revisité par Jean-Claude Gallotta.

Dominique Brun est une danseuse, chorégraphe et notatrice en système Laban.

  • Elle est cofondatrice de la compagnie La Salamandre et du Quatuor Albrecht Knust.
  • Elle travaille, avec ce dernier, à la recréation de danses du répertoire historique, à partir de partitions établies en système Laban.
  • Elle a remis au goût du jour des pièces de grands chorégraphes du 20ème siècle (Valeska Gert, Kurt Jooss, Doris Humphrey et Mary Wigman).
  • En 2003, elle fonde l’association Ligne de Sorcière et prolonge son travail de relecture des œuvres fondatrices de la modernité en danse.
  • En 2008, elle recrée L’Après-midi d’un faune pour le spectacle Faune(s) d’Olivier Dubois.
  • En 2008, à la demande du réalisateur Jan Kounen qui souhaitait intégrer quelques « extraits » du Sacre à son film de fiction Coco Chanel & Igor Stravinsky, Dominique Brun recrée quelques séquences du Sacre du printemps. Ce travail est très difficile, puisqu’il n’existe aucune partition chorégraphique du Sacre et aucun film d’époque.

Dominique Brun revendique un regard contemporain sur ces œuvres du patrimoine de l’histoire de la danse et souhaite leur redonner une visibilité.

Elle ne cherche pas à les « reconstruire » mais à les « réinventer » et parfois à en extraire des matières pour la création contemporaine.

Dominique Brun vient de débuter un projet de (re)création du Sacre du Printemps. Elle répète en ce moment une première partie, intitulée Sacre #197 (dont les représentations sont prévues fin 2012).

Dans un second temps, elle travaillera autour de Sacre #2, une reconstitution plus patrimoniale du travail de Nijinski s’inspirant cette fois des connaissances réunies par deux chercheurs à ce sujet et des témoignages existants de l’œuvre originelle, mais aussi d’un autre ballet célèbre de Nijinski, L’après-midi d’un faune.

La rencontre de Dominique Brun sera l’occasion pour nos élèves d’enrichir leurs connaissances sur les Ballets russes (qui constituent un des axes forts du programme de l’option de spécialité Art danse) mais aussi de questionner la démarche de cette chorégraphe et l’apport des grandes œuvres de l’histoire de la danse dans les pièces contemporaines.

Répondre à cet article

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 

Explorer