La danse entre narration et abstraction

Lundi 6 février à 20h, les élèves de Première de l’option Art danse iront assister à une conférence interactive et ludique ayant pour thème : « Entre narration et abstraction, la danse nous parle ». Cette conférence sera menée par Delphine Bachacou.

Delphine Bachacou a suivi un cursus universitaire en histoire de l’art et en médiation culturelle. En parallèle elle a pratiqué la danse contemporaine dans les conservatoires de Mont-de-Marsan et de Bordeaux. Ce double parcours lui a permis de questionner la relation entre l’artiste et le public.

Depuis 1999, elle s’engage en tant que danseuse, chorégraphe et pédagogue, dans différents projets chorégraphiques notamment celui de la Compagnie de la Bulle, mêlant écriture et improvisation.

Elle mène en parallèle des projets de création de cette compagnie, un travail d’action culturelle auprès d’élèves.

Delphine Bachacou est responsable de la médiation culturelle au Centre national de la danse, elle est « personne-ressource » pour la « danse à l’école ».

Les notions de narration et d’abstraction sont centrales dans le programme de l’option Art danse en Première depuis cette année. Ce sera donc l’occasion pour nos élèves de parfaire leurs connaissances et de découvrir quelques clés de lecture et d’analyse de certaines de œuvres.

Cette conférence a lieu à « L’onde », théâtre et Centre d’Art de Vélizy-Vilacoublay. Autour des extraits vidéographiques des pièces de Jiri Kylian, d’Angelin Preljocaj, de Paul Taylor et d’Hofesh Shechter, nous pourrons observer comment et de quoi la danse nous parle. Les notions d’abstraction, d’expression et de narration seront au cœur du débat.

Ce sera aussi une sorte de préparation pour les élèves à un travail en mars autour de l’œuvre d’Alwin Nikolaïs au Prisme à Elancourt.

Voir en ligne : accès au site de « L’onde » et au programme des conférences

Répondre à cet article

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 

Explorer