Collégiens et lycéens autour du travail de Pierre Rigal

Les lycéens de l’option Art danse et les élèves de l’option danse du collège Youri Gargarine de Trappes vont participer à un atelier chorégraphique autour du travail de Pierre Rigal avec un de ses danseurs : Matthieu Hernandez.

Pour les élèves de ce collège qui participent chaque semaine à des ateliers de danse, c’est une manière de découvrir le fonctionnement des options danse au lycée, mais aussi de participer à un atelier avec un danseur professionnel.

Pierre Rigal est un touche-à-tout, athlète de haut-niveau, spécialiste de 400 m et de 400 m haies, Pierre Rigal a poursuivi des études d’économie mathématique et est diplômé d’un DEA de cinéma de l’école supérieure d’audiovisuel à Toulouse.

Il découvre la danse contemporaine tardivement. Pendant sa formation, il rencontre des chorégraphes tels que Heddy Maalem, Bernardo Montet, Wim Vandekeybus et des metteurs en scène tels que Mladen Materic.

Diplômé en économie, mathématique mais aussi en cinéma à l’École supérieure d’audiovisuel de Toulouse, Pierre Rigal participe à un stage professionnel sous la direction du chorégraphe professionnel Aurélien Bory.

En 2002, il intègre la compagnie de Gilles Jobin pour la création de « Under Construction » et la reprise de « The Mœbius Strip » (2003). Pierre Rigal va participer à plusieurs des créations de l’artiste.

En 2003, il crée sa propre troupe : la compagnie Dernière minute et produit ses propres pièces.

En juin 2005, il est interprète du chorégraphe Ariry Andriamoratsiresy pour « Dans la peau d’un autre dans le cadre du vif du sujet », production SACD / Montpellier Danse.

En octobre 2006, il crée, en collaboration avec Aurélien Bory, « Arrêts de jeu » au Théâtre national de Toulouse, un spectacle de groupe sur le monde de l’enfance et du foot.

En mai 2007, dans le cadre de la manifestation « Comme un été », Pierre Rigal présente au Théâtre national de Toulouse, « La mort est vivante », une installation photographique.

Pour le théâtre Gate de Londres, il créé « Press » en 2008, un solo interprété par lui-même où il déplore la banalité de l’homme moderne pris au piège entre consommation et standardisation.

En 2009, il crée « Asphalte », pièce pour cinq danseurs que nous allons voir prochainement avec nos élèves.

En 2010, il crée « Micro » pour le festival d’Avignon, expérience énergétique qui tente d’appréhender les différentes poésies du concert rock.

Pierre Rigal s’inspire des nouvelles technologies et du numérique (qui font partie des thèmes au programme de nos classes en Art danse).

Voir en ligne : site de la compagnie « Dernière minute »

P.-S.

Cet atelier sera suivi d’une brève présentation des options danse au lycée. Nous terminerons l’après-midi par un échange autour d’un goûter.

 

Explorer