« Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée » suivi de « Derrière la porte »

Les 24 et 26 janvier 2017, la compagnie Alcandre a présenté à l’amphithéâtre du bâtiment K du lycée Louis Bascan, la pièce d’Alfred de Musset « Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée » suivie de « Derrière la porte » écrit par Alberto Lombardo.

- Douze classes de Seconde et de Première ont assisté à ces représentations financées par le lycée.

Tous les élèves et leurs professeurs de Lettres ont été enthousiasmés par ce spectacle qui sera joué au Théâtre Douze à Paris du 28 février au 19 mars 2017.

Morceaux choisis
Synopsis
Du mariage à la méprise, les mouvements du cœur et de l’esprit d’un couple transporté du XIXe siècle à nos jours.

Avant, on se fait la cour, on joue au jeu de la séduction, on se laisse aller dans le romantisme.

Après, on se réveille, on s’interroge sur la réalité de ses désirs, c’est l’époque contemporaine.

Avant et après, on se demande ce que c’est que l’amour.
Note d’intention

« Ecrire une suite à la pièce de Musset pour révéler ce qui se passe derrière la porte, une fois fermée. Regarder par le trou de la serrure et dévoiler les non-dits, les véritables intentions des deux personnages. Gratter le vernis. On les retrouve après leur mariage mais à notre époque. Ils sont les mêmes, mais transportés dans notre siècle. Forcés de porter un regard lucide sur leurs actes et leurs motivations ; l’aridité de notre époque les y oblige. L’heure de la déclaration amoureuse est terminée, on glisse de la légèreté à la cruauté, le jeu est devenu dangereux. »

D’après l’auteur et le metteur en scène, Alberto Lombardo.

Auteurs : Alfred de Musset et Alberto Lombardo
Avec : Héloïse Lacroix ou Aude Lanciaux ou Julie Macqueron et Guillaume Dollinger
Mise en scène : Alberto Lombardo
Costumes : Elise Léliard
Lumières : Monica Romanisio
Musique : Yannick Gomez

Source : extrait du dossier du spectacle Copyright © 2017 La Compagnie Alcandre.

À propos de la Compagnie Alcandre

La compagnie Alcandre s’attache depuis sa création à proposer un théâtre divertissant et intelligent qui réunit les textes d’auteurs classiques et contemporains.

Ses derniers spectacles « Racine par la Racine » et « Molieratus » mis en scène par Serge Bourhis sont toujours à l’affiche.

PNG - 60.9 ko

Son credo :
« Un théâtre populaire de qualité fondé sur une certaine idée des relations entre les hommes. »

Financement
Ces deux représentations théâtrales ont été financées par le lycée grâce à son budget d’autonomie, alloué par le conseil régional d’Île-de-France, permettant à notre établissement de développer une ambition éducative adaptée à sa singularité, et ce au bénéfice des lycéens.

- A suivre : prochainement les impressions des élèves sur ce spectacle.

Voir en ligne : la Compagnie Alcandre

P.-S.

A suivre sur Facebook :

Dans la même rubrique : Lettres Arts Humanités

info portfolio

Partager : 

Répondre à cet article

 

Explorer