Sortie théâtre : « Andromaque » au pôle culturel de La Lanterne

Jeudi 17 mars après-midi, neuf classes du lycée Bascan se sont rendues à La Lanterne, le tout nouveau pôle culturel de Rambouillet, pour assister à la représentation d’une adaptation d’Andromaque, pièce de Jean Racine.

Partis à pied du lycée, les élèves de Bascan ont pu découvrir les bâtiments modernes et accueillants du nouveau pôle culturel de Rambouillet, situé place André Thome et Jacqueline Thome-Patenôtre.

Le public
JPEG - 89 ko
Le public installé dans la salle de théâtre de La Lanterne, avant le début de la représentation.

Le public était constitué exclusivement d’élèves et de professeurs du lycée Bascan : environ 280 personnes (pour une salle d’une capacité modulable d’au moins 500 places).

Étaient présents les classes de seconde 2, 6, 7, 9, 17 et 19, de première S1, S4 et ES1, accompagnés par leurs professeurs de Lettres (Mmes Muribia, Audel, Gaillard, M. Larive) , ainsi que par Mme Beaupuy, Mme Laborie, M. Martin, M. Thizeau , et les professeurs documentalistes (Mmes Dombrowski, Fouet et Ketar).

Le spectacle

Description : Interview de Paul Nguyen et Nelson-Rafaell Madel, acteurs d’Oreste aime Hermione qui aime Pyrrhus qui aime Andromaque qui aime Hector qui est mort... d’après Andromaque de Jean Racine.
Durée : 3minutes 45 secondes
Lieu : interview réalisée au Centre culturel Le Moustier (Thorigny-sur-Marne)
Crédit : © Théâtre Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois

« Oreste aime Hermione qui aime Pyrrhus qui aime Andromaque qui aime Hector qui est mort » : c’est ainsi que les deux comédiens du collectif La Palmera introduisent l’intrigue d’Andromaque, plaçant le début du spectacle sous le signe de la pédagogie et de l’humour.

Après avoir explicité les principaux éléments de l’intrigue, ils jouent des extraits de plus en plus longs, au cours desquels les élèves sont séduits par la belle langue de Racine, et touchés par la folie qui s’empare progressivement des personnages enfermés dans leur dilemme tragique.

La mise en scène est originale et dynamique, les interprètes incarnent à tour de rôle les différents personnages de la pièce.

Avec Nelson-Rafaell Madel et Paul Nguyen
Collaboration à la mise en scène : Nery
Musique originale : Nicolas Cloche
Collaboration artistique : Claudie Kermarrec, Loïc Constantin, Julien Bony, Damien Richard, Édith Christophe et Claire Dereeper.

« Mon Dieu, des vers s’agitent devant vous et vous menacent : faut-il s’en débarrasser et par quel bout les prendre ? »

Voir en ligne : Andromaque par le collectif La Palmera

P.-S.

Crédit photo : Florence Dombrowski, professeure documentaliste.

info portfolio

Répondre à cet article

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 

Explorer