L’option Art danse accueille la chorégraphe Olivia Grandville

Mardi 29 et mercredi 30 mars, les élèves de l’option Art danse (tous niveaux) accueilleront la chorégraphe Olivia Grandville, avant d’assister à sa nouvelle pièce : « Combat de Carnaval et Carême », vendredi 1er avril au Prisme.

Le parcours d’Olivia Grandville

Olivia Grandville suit une formation classique à l’École de danse de l’Opéra de Paris et intègre en 1981 le corps de ballet, elle obtient deux ans plus tard le grade de « sujet ».

En parallèle, elle commence à s’intéresser à la danse contemporaine et effectue plusieurs voyages aux États-Unis.

Entre 1981 et 1988, date de sa démission à l’Opéra, elle aura dansé dans nombreuses pièces du répertoire classique, mais aussi des œuvres de Georges Balanchine, José Limon, Merce Cunningham, participé aux créations de Maguy Marin, Dominique Bagouet, Bob Wilson.

En 1989, elle rejoint la compagnie Bagouet et participe à toutes les créations jusqu’en 1992. C’est là qu’elle commence à mener son propre travail.

Depuis, elle a créé une trentaine de pièces dont : « le K de E » (1993), « Il nous faudra quand même un peu d’argent…j’ai fait des économies (1997), « Paris-Yerevan » (1999), « Come Out » (2003), « Comment taire » (2004), « My Space » (2008), « Foules » (2015) où elle a fait danser cent cinquante habitants de Saint-Quentin-en-Yvelines.

En 2010, elle reçoit une commande du Festival d’Avignon et y crée la pièce « Une semaine d’art en Avignon » avec Léone Nogarède et Catherine Legrand.

Description : Autour de la pièce « Une semaine d’art en Avignon » (2010)
Source : Youtube, émission Arte Journal
Durée : 2 minutes 7 secondes

En 2011, elle crée la pièce « Le cabaret discrépant » en s’inspirant des concerts et cabarets organisés par Fluxus et Dada. Elle déploie les théories radicales des fondateurs du lettrisme, Isidore Isou et Maurice Lemaitre. La première partie de la pièce laisse la possibilité aux spectateurs de déambuler entre les interprètes.

Description : Autour de la pièce « Le cabaret discrépant » (2011)
Source : Youtube
Durée : 4 minutes 28 secondes

Dans « Cinq Ryoanji » (2012), elle travaille avec les partitions de John Cage, où s’entremêlent musique enregistrée et direct, écriture et improvisations.

- Ce travail fera écho pour les élèves aux interventions de Vincent Palicot (professeur de musique) sur John Cage et sur le courant Fluxus.

Olivia Grandville est aussi enseignante (milieu scolaire, CNSMD, Ateliers de Paris, Académie de danse de Rome) et interprète, auprès de Vincent Dupont (« Incantus ») et Boris Charmatz (« Flipbook », « Levée des conflits », « Roman Photo »).

Voir en ligne : site de la compagnie La Spirale de Caroline

Documents joints

Pour enregistrer un document, faire un clic droit sur l'icône du fichier (ou le lien télécharger) puis « Enregistrer la cible du lien sous ».

  • Document pédagogique : « Combat de Carnaval et Carême »

    info document PDF (.PDF) - 604.5 ko - 20/03/16. Télécharger

    Aperçu avec Google Document Viewer

Ressources : catalogue des fichiers téléchargeables
Collecte d'informations sur les documents enregistrés dans les rubriques et/ou articles de ce site.

Répondre à cet article

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 

Explorer