Nous sommes Paris - Fluctuat nec mergitur

« Il est battu par les flots, mais ne sombre pas »

Le Président François Hollande a déclenché l’état d’urgence à travers la France suite à une série d’attaques terroristes vendredi 13 novembre.
A la suite de ces évènements récents, le Parlement a étendu la période de l’état d’urgence jusqu’à fin février 2016.

Nouvelles consignes de sécurité pour les établissements scolaires durant la semaine du 23 au 29 novembre 2015

« L’École de la République transmet aux élèves une culture commune de la tolérance mutuelle et du respect. Chaque élève y apprend à refuser l’intolérance, la haine et la violence sous toutes leurs formes. C’est malheureusement dans des heures aussi douloureuses que celles que nous vivons actuellement que l’importance de cette mission apparaît avec autant de force et d’intensité. »

Najat Vallaud-Belkacem
Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Voir en ligne : mise en œuvre de l’état d’urgence sur le territoire national

Vos commentaires

  • Le 15 novembre 2015 à 08:51, par Vincent Thizeau En réponse à : Nous sommes Paris - Fluctuat nec mergitur

    En cas de crise, sur les réseaux sociaux, adoptez le réflexe citoyen !

    #MSGU : pratique des Médias Sociaux en Gestion d’Urgence

    Après les attaques meurtrières qui se sont déroulées à Paris et à Saint-Denis, de nombreuses rumeurs et fausses informations ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux. La préfecture de police de Paris a appelé à « ne pas diffuser de fausses informations ». Le gouvernement a même mis en place un guide de bonne conduite sur les réseaux sociaux en situation d’urgence : http://bit.ly/1P5wzbg

    En complément lire l’article : « Attentats à Paris : gare aux rumeurs sur les réseaux sociaux » - http://bit.ly/1YaQwPE

Répondre à cet article

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 

Explorer