Bac 2016 : les candidats qui n’auront pas leur baccalauréat pourront conserver leurs notes égales ou supérieures à 10 et redoubler dans leur lycée en cas d’échec

À compter de la session 2016 du baccalauréat général et technologique, les candidats pourront demander à bénéficier de la conservation des notes égales ou supérieures à 10, pendant les cinq sessions suivantes → Questions et réponses pour comprendre l’application de ce nouveau texte - décret n°2015-1351 du 26 octobre 2015 modifiant les dispositions du code de l’éducation relatives à la préparation aux examens des voies générale, professionnelle et technologique des lycées et à la délivrance du baccalauréat - J.O. du 27 octobre 2015 et BOEN n°40 du 29/10/2015.

Cette décision du ministère de l’Éducation nationale a pour objectif de lutter contre l’effet « lycéens sans lycée », où les lycéens se trouvent sans établissement (ou dans un nouveau) après avoir échoué à l’examen du baccalauréat.

En ce sens, un décret a été publié au Journal Officiel mercredi 21 octobre 2015. Une mesure dont les contours ont été mentionnés en juillet dernier, afin de diminuer le phénomène du décrochage scolaire.

- Conserver ses notes du baccalauréat

Les candidats qui échoueront à leur examen pourront ne pas repasser certaines matières et garder leurs anciennes notes obtenues. Elles doivent être égales ou supérieures à dix. Les recalés du baccalauréat 2015 sont également concernés.

Il n’est possible de conserver ses notes de baccalauréat que si le candidat se présente à la même série d’examen. La mention est aussi atteignable.

- Redoubler dans son lycée d’origine

Les lycéens, qu’ils soient scolarisés dans le public ou dans le privé, pourront redoubler dans leur établissement d’origine s’ils échouent à l’examen du baccalauréat (général, technologique ou professionnel) dès la session 2016, du brevet de technicien, du brevet de technicien supérieur (BTS) ou du certificat d’aptitude professionnelle (CAP). Mais la chance de se réinscrire dans leur établissement d’origine ne s’utilise qu’une fois.

Cependant, la conservation de certaines notes et le redoublement n’empêchera pas l’élève d’assister à tous les cours.

Voir en ligne : sur le site du ministère education.gouv.fr

P.-S.

A consulter en ligne :

Répondre à cet article

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 

Explorer