Deux artistes pour accompagner les élèves de l’option Art danse : Julie Meyer-Heine et Cécile Theil Mourad

Cette année, deux artistes accompagneront les élèves de l’option Art danse en début (septembre-octobre) et en fin (de mars à juin) d’année pour les épauler dans des projets de composition.
Il s’agit de Julie Meyer-Heine qui est déjà intervenue l’année dernière au lycée et de Cécile Theil Mourad qui interviendra pour la première fois dès septembre.

C’est une grande chance pour les élèves de travailler avec ces artistes professionnels aux parcours épatants.

Cécile Theil Mourad
JPEG - 101.1 ko
Cécile Theil Mourad

Cécile Theil Mourad a été formée par Sylviane Catherin et François Guilbard.

Elle a été boursière en 1998 à L’Alvin Ailey Dance Theater de New York (techniques Graham, Horton, et Dunham).

Elle est diplômée d’État pour l’enseignement de la danse depuis 1993 et participe elle-même à la formation au diplôme d’État au Centre National de la Danse (CND) notamment.

En tant qu’interprète, elle a dansé pour de nombreux chorégraphes tels que Jean Guizerix (« l’Histoire du soldat »), Gaelle Courtet et Eric Delpech, Laura Scozzi (Compagnie Opinioni in movimento), Sylviane Catherin, Faizal Zeghoudi

Elle a notamment été l’assistante de Laura Scozzi, Karine Saporta et Sébastien Bertaud et a chorégraphié pour le cinéma (« Nom de code Sacha », de T. Jousse avec M. Abascal, P. Katerine en 2000 et « Du poil sous les roses », de J.J.Chevrier et A. Obadia en 1999), et pour le théâtre (« Marchands de sable » pour la compagnie les promeneurs de lune, festival d’Avignon et « Le Bourgeois gentilhomme de Molière » mis en scène de G. Savoisien en 1997).

Cécile Theil Mourad est largement engagée dans la danse en milieu scolaire (écoles maternelles, élémentaires, collèges, lycées) et interviendra dans ce cadre au lycée Bascan.

Julie Meyer-Heine
JPEG - 48 ko
Julie Meyer-Heine et Lila Derridj dans Blaue ligesthul, pièce créée avec une danseuse en fauteuil roulant à partir d’un livret pour enfant.

Julie Meyer-Heine s’est formée à la London Contemporary Dance School, au Conservatoire de Montpellier et à l’École Française de Yoga.

Elle danse depuis 1992 avec les compagnies de Didier Théron, Gabriel Hernandez, Maïté Fossen, Christine Gérard, François Verret et Daniel Dobbels De l’Entre-Deux.

Elle est titulaire du Diplôme d’État de professeur de danse contemporaine. En 2002, elle a dansé sur la vidéo pour l’épreuve technique de l’EAT option danse contemporaine.

L’enseignement et la transmission occupent une place importante dans son parcours auprès de publics très variés : pour des personnes en situation de handicap, pour des élèves de maternelle, de conservatoire, en études supérieurs, au C.N.D., en centre hospitalier.

Parallèlement à son parcours de danse, elle a fait une maîtrise en ethnologie qui nourrit ses recherches en danse : elle a notamment travaillé sur « L’âge du corps en danse et le sacré » et « L’enfant et le jeu ».

Depuis quelques années, elle s’intéresse aux plis du passé, la mémoire des œuvres, aux liens entre art et histoire et à la maturité en danse.

Julie Meyer-Heine avait participé l’année dernière au film créé pour les dix ans de l’option Art danse au lycée Bascan : à vous de la trouver.

Répondre à cet article

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 

Explorer