Bascan, un « Lycée éco-responsable »

Depuis l’année 2013, le lycée Louis Bascan est officiellement en démarche de développement durable.
Suite à un appel à projet lancé par le conseil régional d’Île-de-France, notre établissement a été sélectionné.

Ce projet propose aux lycéennes, lycéens, aux équipes administratives, éducatives et techniques, de s’investir à son échelle sur l’une des deux thématiques suivantes : « Energie-climat » et « Prévention et gestion des déchets ».

A ce titre, depuis la rentrée 2014 s’est ouvert en classe de Seconde un enseignement d’exploration « Éducation au développement durable » (EDD) avec la participation d’élèves au projet « Lycéens franciliens, notre COP21 » et à une enquête sur « le tri sélectif et le gaspillage alimentaire » au restaurant scolaire. Ces travaux se prolongeront dès la rentrée 2015.

L’offre de cette formation généraliste en classe de Seconde est ainsi venue en complément des projets menés dans le cadre de la filière Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable (STi2D) en classes de Première et Terminale.

Ces actions pédagogiques ont été renforcées par des aménagements dans le parc arboré de dix-sept hectares, mis à disposition des lycéens et de leurs enseignants, constituant de véritables ressources locales utilisables notamment en Sciences de la vie et de la Terre (SVT) pour étudier la biodiversité ou encore par les élèves de la section professionnelle hôtelière grâce à un jardin aromatique et des plants de vigne.

Retrouvez en images les installations mises en place par l’équipe technique « Espace vert » de notre établissement.

JPEG - 182.9 ko
Bacs en bois à compostage des déchets, situés à l’extrémité du parking à l’arrière des cuisines du restaurant scolaire. Ces déchets proviennent du tri des restes de repas effectué par les élèves et le tri des déchets issus de la préparation des repas réalisé par le personnel de cuisine.
JPEG - 170.2 ko
Hôtel à insectes, installé sur la pelouse naturelle, en face de l’entrée du restaurant scolaire (bâtiment G). Il s’agit d’un abri en bois destiné à recueillir des insectes. Les différentes cases de l’hôtel sont garnies de matières naturelles telles que de la paille, des écorces, des pots en terre, des tiges de bambou et de roseaux. Les coccinelles, les chrysopes et les perce-oreilles peuvent y passer l’hiver au chaud pour être prêts à manger des pucerons et autres nuisibles au printemps. Les abeilles solitaires, peuvent s’y reproduire et participer à la pollinisation, utile aux fleurs et aux fruits. Cette construction contribue ainsi au maintien de la biodiversité et à mener des actions pédagogiques.
JPEG - 147.3 ko
Mare, derrière le bâtiment E, pour l’étude de la biodiversité d’un milieu aquatique naturel.
JPEG - 142.7 ko
Nichoirs disposés autour de la marre, permettant d’accueillir des oiseaux.
JPEG - 154 ko
Menthe - Sauge - Basilic - Estragon - Ciboulette - Thym - Cerfeuil - Laurier sauce - A proximité des cuisines du restaurant d’application, l’emplacement du jardin aromatique du lycée Louis-Bascan.
JPEG - 214.6 ko
Pieds de vigne plantés sur la pente, à proximité de la piste d’athlétisme du lycée.

Crédit photo : V. Thizeau, professeur des Sciences de la vie et de la Terre, avec la participation de M. Mangeot représentant l’équipe « Espace vert » du lycée Louis Bascan.

Voir en ligne : carte des actions éco-responsables du lycée Louis Bascan

P.-S.

A la rentrée 2015, à quelques mois de la COP21, la thématique « Energie-climat » fera l’objet de travaux complémentaires par un groupe d’élèves de Seconde en enseignement d’exploration « Sciences et laboratoire » (SL), dans un volet intitulé « La glace et le Ciel ».

Répondre à cet article

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 

Explorer