Autour des Sacres du printemps...

Le Sacre du printemps et ses réécritures sont au programme d’étude de l’option Art danse. Les élèves de Première et de Terminale vont suivre un cycle de travail autour de cette œuvre avec plusieurs artistes :

  • les mercredis 5 et 12 novembre, avec Lou Cantor autour du Sacre de Vaslav Nijinski ;
  • les mercredis 10 et 17 décembre avec Nathalie Mauries Belou autour du Sacre de Pina Bausch ;
  • vendredi 30 janvier avec Dominique Genevois autour du Sacre de Maurice Béjart.

Les élèves suivront aussi une conférence sur le Sacre de Nijinski avec Sophie Jacotot vendredi 14 novembre.

Le Sacre de Nijinski avec Lou Cantor et Sophie Jacotot

- Lou Cantor s’est formée au Conservatoire National de Région de Lyon de 2005 à 2008 puis au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers de 2009 à 2011 dans la formation d’artiste chorégraphique.

Parallèlement, elle a obtenu une licence de danse à l’université Paris 8 et a étudié la danse africaine à l’École des Sables-Germaine Acogny au Sénégal.

Depuis 2011, elle est interprète auprès de Béatrice Massin pour « Fantaisies » et « La Belle au Bois Dormant », David Rolland pour « l’Etranger au Paradis », Olivier Dubois pour « Tragédie » et Dominique Brun pour « Le Sacre du Printemps » d’après V. Nijinsky.

Elle a aussi été assistante de Nicolas Paul pour la création de « D’Ores et Déjà » à l’école de l’Opéra de Paris en 2012.

Elle est intervenante pédagogique régulière auprès des compagnies de Dominique Brun et du Ballet du Nord - Olivier Dubois, et fait partie du comité pédagogique de l’Atelier Baroque de la compagnie Fêtes Galantes - Béatrice Massin.

- Sophie Jacotot est Docteure en histoire, de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Ses recherches ont pour thème : l’histoire de la danse à l’époque contemporaine (XIXe-XXe siècles), l’histoire du bal et des danses de société (Europe, Amériques), le système d’écriture du mouvement de Pierre Conté.

Elle a soutenu sa thèse en 2008 : « Entre deux guerres, entre deux rives, entre deux corps. Imaginaires et appropriations des danses de société des Amériques à Paris (1919-1939) ».

Source : Youtube - Durée de la vidéo : 18 min 48 s

Le Sacre de Pina Bausch avec Natalie Mauries Belou

- Nathalie Mauriès Belou s’est formée à Paris auprès d’Ursula Winkler, Pierre Doussaint, Peter Goss et Wayne Byars puis en Allemagne à la Folkwang Hochschule d’Essen pendant 5 ans.

Ses travaux l’ont notamment plongée dans les univers de personnalités telles que Malou Airaudo, Dominique Mercy, Jean Cébron et Lutz Förster.

Diplômée d’État, elle danse pour Nadine Beaulieu, la Compagnie Éponyme et la compagnie Nadja. Elle mène ses propres projets de créations en Palestine
et pratique le soundpainting avec le groupe Univers al Palette.

Source : Youtube - Durée de la vidéo : 1 min 57 s

Le Sacre de Maurice Béjart avec Dominique Genevois

- Dominique Genevois a suivi une formation au Conservatoire National Supérieur de Danse de Paris, et a complété sa formation à Mudra, l’école de Maurice Béjart à Bruxelles.

En 1972, elle entre au Ballet du XXe siècle et reprend des rôles dans « Sonate à trois », « Le Sacre du printemps » (l’Élue), « L’Oiseau de feu » (une partisane), « Ce que l’amour me dit ».

Elle a été soliste dans les créations de Maurice Béjart, notamment « Gaîté parisienne », « La Flûte enchantée », « Wien, Wien Nur du Allein »,« Dionysos », « Le Concours », « Malraux ou la métamorphose des Dieux ».

Dominique Genevois est déléguée par Maurice Béjart pour transmettre ses œuvres, notamment dans les écoles internationales.

Elle interprète les œuvres de John Neumeier, Lar Lubovitch, Bertrand D‘At, Philippe Lizon et rejoint Maguy Marin en 1987 au Centre Chorégraphique National de Créteil pour « Eden » et « Coup d’état ».

Dominique Genevois s’intéresse aussi à la scénographie et à la création de costumes qu’elle réalise pour les Ballets de Monte-Carlo, le Ballet de Stuttgart et pour des troupes théâtrales, appréciant de travailler avec des comédiens.

Titulaire du Certificat d’aptitude, elle est nommée professeur au CNSMD de Lyon en 1992 et intervient dans les formations du Diplôme d’État et du Certificat d’aptitude de professeur de danse classique.

Comme chorégraphe, elle participe à « Galina » de Marcel Landowski (Opéra de Lyon, 1996) et dans les jeunes ballets à Hanoi, Jakarta, Okinawa et en Manchourie. Elle a été assistante de Kader Belarbi à l’Opéra de Paris pour sa création « Wuthering Height » (2001).

Source : Youtube - Durée de la vidéo : 4 min 41 s

Répondre à cet article

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 

Explorer