La semaine des mathématiques 2014 à Bascan

La troisième édition de cette manifestation s’est déroulée du 17/03/2014 au 21/03/2014 et au-delà. Elle avait pour thème cette année « Mathématiques au carrefour des cultures ».

Au lycée Bascan, cette semaine a été illustrée par les événements suivants :

  • Mercredi 19 mars 2014, de 8h30 à 12h30, ils étaient plus d’une quinzaine d’élèves de 1ère S et 1ère ES à plancher sur le sujet des Olympiades Académiques de Mathématiques.
    Ils ont ainsi découvert la notion de constante d’une figure équilibrée magique, étudié le plus court trajet reliant quatre villes et analysé les conditions d’une élections un peu particulières.
  • Jeudi 20 mars 2014, de 11h40 à 12hh35, les 24 QCM du concours kangourou ont fait réfléchir une trentaine d’élèves de la seconde au BTS, et ce sans l’aide de la calculatrice.
    Il a fallu par exemple répondre à la question suivante : Une grand-mère, sa fille et sa petite fille remarquent que cette année, elles ont cent ans à elles trois. De plus, leurs âges sont tous des puissances de 2. Quel est l’âge de la petite fille ?
  • Vendredi 21 mars 2014, plus d’une centaine de lycéens assistaient à la pièce Madmaths de la compagnie Sous Un Autre Angle : un cours de maths complètement délirant où se croisent les sinusoïdes danseuses, Pythagore au bord de son champ de haricots et le fameux cochon à découper en zéro morceau… Un régal pour les traumatisés comme pour les fanatiques !
  • Jeudi 3 avril 2014, quinze triplettes d’élèves de seconde ont travaillé sur le sujet des Olympiades par équipe : il leur a fallu entre autres reconstituer un puzzle plutôt insolite à 22 pièces, se lancer à la recherche d’un nombre saucisson mais aussi maîtriser la géométrie des allumettes en matière d’angles géométriques.
    Le même jour, les élèves de 1ère S et Tale S étaient invités à venir écouter en salle D104 une pré-conférence de mathématiques : Nicolas Pouyanne, enseignant-chercheur à l’UVSQ était chargé de nous apporter un rudiment de connaissances sur le calcul des probabilités, la loi de Gauss et le mouvement brownien, ceci en vue d’assister au retour des vacances de Pâques à la conférence « Paul Lévy et les cygnes noirs » donnée par Gérard Ben Arous à la BnF dans le cadre du cycle « un texte, un mathématicien ».

Au travers de ses différents événements, nous espérons avoir donné une image encore plus vivante et attractive des mathématiques, en les abordant différemment, en osant sortir du cadre des programmes officiels et en insistant sur leur importance dans divers domaines.

Vos commentaires

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 

Explorer